28/11/2005

Le royaume de Cappadoce




C’est à cette époque qu’apparaît pour la première fois dans l’histoire un royaume de Cappadoce. Archélaus est le dernier roi de Cappadoce. Habile politique, il sait lors des guerres du Triumvirat, se concilier l’amitié tant de Marc-Antoine que d’Auguste, mais les honneurs qu’il rend à Caelius César, nommé gouverneur d’Orient par Tibère, excitent la jalousie de l’empereur. Appelé à Rome pour y répondre d’accusations imaginaires, il reçoit de Tibère un accueil qui le glace de terreur. Accablé de vieillesse et d’infirmité et ne pouvant supporter le traitement ignominieux qui lui est infligé, il meurt en 17 de l’ère chrétienne. Tibère fait immédiatement rendre un décret au Sénat par lequel la Cappadoce devient province de l’empire et pour apaiser les plaintes qui auraient pu s’élever contre cet acte politique, déclare que l’impôt dû au roi est désormais réduit de moitié. Après la conquête de la région par les Romains, ils construisirent une route menant à l'Egée. Cette route était importante pour le commerce et les armées. Les romains ont mis en place une légion pour éviter les invasions venant de l'est et les immigrations. Sous l'empereur Septimius Severus, la région dont le centre était Kayseri a gagné une importance économique mais elle a été envahie par les sassanides venant de l'Iran. Gordianus III a fait construire des murailles autour de la ville pour éviter toutes les invasions eventuelles. Région troublée, elle accueille en outre les chrétiens fuyant Rome qui trouvent refuge dans les villages épars de la région. Ils se concentrent particulièrement autour de Göreme, à l'est du grand lac de Tuz Galu, où ils construisent des monastères troglodytes. Au moment de la division de l'empire de Rome, la Cappadoce reste sous la domination de l'empire romain de l'est. La première partie du VIIème siècle voit naître les disputes entre Sassanides et les Byzantins. Les Sassanides tiennent la région entre leurs mains pendant 6-7 ans. En 651, le Calife Osman vainc les Sassanides et la région tombe cette fois entre les mains des Arabes. Léon III influencé par la religion musulmane, fait interdire les icônes. Face à cette situation, les chrétiens iconodules commencent à se cacher. Le mouvement iconoclastique durera près d'un siècle (726-843). Durant cette période, l'influence de l'iconoclasme a été très forte, les icônes étant le seul moyen de rester caché tout en continuant à pratiquer un culte.

02:55 Écrit par uchisarpension | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.